Mutations inter- et intra-départementales

8 juin

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, alors vous savez que j’ai demandé il y a maintenant un an et demi une mutation pour suivre mon conjoint.
L’objet de ma demande était simple : passer de l’académie de Normandie à celle de Nancy-Metz.
Après des dossiers d’exeat-ineat, j’avais obtenu l’ineat ! Quelle joie !
Mais j’ai vite déchanté lorsque je me suis aperçu que l’on me refusait l’exeat. Motif : « équité avec les autres professeurs des écoles de l’académie »… bref…

Heureusement, grâce aux conseils du SNUIPP-FSU, j’avais en parallèle fait une demande de disponibilité qui me serait accordée de droit au vu de la situation (suivi de conjoint).

C’est donc ainsi que j’ai emménagé dans le Grand-Est, sans poste, en dispo.
Bon, avec le recul, le timing était plutôt pas mal finalement. Cela m’a permis de prendre mes marques dans le secteur, d’être disponibles pour mes enfants et de garder un pied dans l’école grâce aux associations de parents d’élèves, au bénévolat (sorties, bibliothèque, etc).

Puis, en décembre 2021, j’ai postulé sur le mouvement inter-départemental afin de renouveler ma demande de mutation.
J’ai rempli les formulaires et participé aux formations syndicales à ce sujet. Moralité : ma demande de l’an passée n’est pas reconnue et ne m’apporte aucun point (lineat-exeat n’étant pas informatisé, je m’assois sur les bonus).
Bref, je clique, je valide, et j’attends.

Pour m’occuper pendant ce temps-là, je fouine sur internet. Je trouve les statistiques des années N-1 et N-2 pour les mouvements inter. Je déprime… Il fallait une fois 685 points (!) et une autre 382 points. Je calcule et recalcule et vérifie mon barème : 162. Avec ça…

Mars 2022.
J’ai eu ma mutation ! Surprise totale. Et trop cool ! J’intègre donc officiellement Nancy-Metz ! Et je reprends donc le travail en septembre !
Ne me demandez pas pourquoi ni comment, disons que c’était juste le bon moment.
3 mois plus tard, toujours aucune mise à jour sur iProf, mais j’ai quand même reçu un mail de confirmation et un arrêté de nomination, donc je suis rassurée !

Ne reste plus qu’à attendre l’ouverture du mouvement intra et la publication des postes.
En attendant, je suis les formations syndicales (vivent les syndic’ ! Pour ça ils sont top !). Je comprends qu’on ne calcule pas les points de la même façon partout. Ni en inter ni en intra. On recommence tout depuis le début.
Ma dispo m’apporte des points. Mon transfert non. Je ne peux pas faire valoir le rapprochement de conjoint puisque je fais suite au mouvement inter. Mes enfants m’apportent des points. Mon poste à spécialité allemand non.
Re-bref. Nouveaux calculs. Nouveaux barèmes. 52 points pour moi.

Avril 2022.
Les postes sont publiés.
Je passe 3 jours à préparer ma demande. Je trie les écoles : je supprime les 4,5 jours, les écoles à plus d’une heure de route, les classes uniques de campagne, les postes qui ne m’intéressent pas ou me font peur.
J’établis des stratégies : école de village classe triple niveau avec direction, REP+ dans les quartiers « houlala », voeux collège (ici un voeux collège c’est en une ligne l’insertion de toutes les écoles du secteur dudit collège, soit 10 à 20 voeux en un seul).
Je vérifie les emplacements. Les horaires (faut pas pousser, j’ai des enfants moi aussi et un conjoint en déplacement plus de la moitié de la semaine).
Je fais la difficile : et si je mettais les écoles accessibles à pied/à vélo en premier ? Et si je mettais les maternelle d’abord ?
Je trie. Je filtre. Je bouge. J’échange. Et finalement, je valide.

Mai 2022.
Vérification des barèmes : 52 points. Rien n’a changé.

Les résultats sont annoncés pour le 10 juin. Il n’y a plus qu’à attendre !

1er juin 2022.
Je fais des courses (oui, j’ai une vie normale en dehors de la classe). Je reçois un mal de l’éducation nationale. Et là, mon cerveau me crie : « il y a un problème avec ton barème ! »
Je flippe. J’ouvre le mail en tendant ma CB à la caissière en même temps. Et là…
Je vous le mets tel que je l’ai reçu avec la mise en page. Vous comprendrez que je l’ai relu plusieurs fois pour bien comprendre.

« Madame,
dans le cadre de votre participation au
mouvement interdépartemental 2022 je
vous informe que votre demande
d’affectation a pu
être satisfaite pour votre voeu de rang 6
dans l’école maternelle publique XX
sur le poste « enseignant classe
préélémentaire ». Pour information
lors du mouvement interdépartemental
2022 votre affectation sur votre voeu
de rang 1 n’a pu être satisfaite au motif
suivant : pas de poste vacant. »

Conclusion :
- maternelle
- 10 minutes de chez moi à vélo
- poste définitif
-6e voeu

Comme quoi ça valait le coup de passer autant de temps sur son mouvement !

Moralités : je reprends du service, en Moyenne Section ; je dois me racheter un vélo( on m’a volé le mien lors du déménagement) ; je dois préparer mon année de MS (je n’en ai jamais fait) ; je suis super heureuse !

Alors ne perdez pas espoir et croisez les doigts, ça paye !

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus